Pourquoi Me Drapeau a choisi la profession d’avocat?

L’Association du Barreau de l’Ontario (ABO) vient de publier un carnet qui contient une vignette sur certain nombre d’avocats de l’Ontario chacun expliquant pourquoi ils  ont choisi la profession d’avocat comme carrière.  Voici ce que l’ABO a publié au sujet de Me Drapeau.

DSC_8507

Me Michel Drapeau 

En 1995, au lendemain d’une pleine carrière militaire, le gouvernement mobilise une Commission d’enquête sur le déploiement de nos soldats en Somalie. Elle porte sur des allégations d’inconduite, de défaillances de commandement et malformations du système de justice militaire. Animé par un désir de contribuer à cet examen qui ouvre la voie à des réformes essentielles, j’assiste aux auditions. Déçu d’entendre plusieurs de mes anciens collègues dans leurs témoignages recourir à de l’esquive, je prends part au débat public. Au fil des mois ma déception se transforme en une frustration car je réalise de plus en plus que même si la Commission réussit à mettre à nu les importantes insuffisances du système de justice militaire, je sais aussi que l’état-major continuera néanmoins à avoir mainmise sur le processus de changement. Je veux jouer un rôle au cours de cette transformation nécessaire.
clock 14
Je décide de suivre les traces de mon fils Daniel qui pratique déjà. J’ai 53 ans et je rentre à l’école du droit.
Quatre ans plus tard et aprés avoir complèter ma cléricature en Cour d’appel fédérale et mes examens d’admission à la profession, je suis admis au Barreau de l’Ontario. Sans hésitation, en février 2002, j’ouvre un cabinet boutique spécialisé dans le droit militaire.
Je prends maintenant part, comme juriste, à l’évolution du système de justice militaire canadien.

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *